20 janvier 2008

La Renaissance

HUMANISME ET RENAISSANCE

I° Progrès technique et géographie nouvelle

        a) L’imprimerie

Au Moyen Age, le nombre des étudiants ne cesse de croître entraînant un nombre de + en + Important de copistes occupés à reproduire les textes anciens ou leur traduction. La production est toujours insuffisante.

Le papier (chiffons plus pâte d’écorce) permet d’obtenir un support moins cher que la parchemin et le vélin.(page 102)

En 1450, Gutenberg invente la typographie, publie la 1° bible imprimée en 1455, ce qui n’est pas surprenant puisque l’essentiel de la société qui sait lire est ecclésiastique. L’imprimerie permet de produire plus, plus vite, d’inclure des commentaires critiques, de multiplier les traductions. Le livre n’est plus un objet rare, on passe de 20 millions de livres au XV° à 200 millions au siècle suivant sans compter les libelles et les placards.

La technique de l’image est elle aussi améliorée, on passe de la maquette en bois (les motifs à reproduire sont en relief) à la maquette en métal (les motifs en creux au burin) bien plus précise. Cette technique dite de la pointe sèche est encore améliorée pour donner des gravures à l’eau forte.

          b) De nouveaux horizons

En 1453, Constantinople est prise par les turcs, la route des produits orientaux est alors coupée.

Pour imaginer de nouvelles routes, il faut des améliorations techniques et des connaissances nouvelles c’est ce qu’apporte le XV° siècle avec le gouvernail d’étambot, la voile triangulaire dite voile latine (caravelle de Christophe Colomb) de meilleures évaluations cartographiques et de meilleurs calculs de latitude et de longitude.

2 routes sont explorées : -La première par les portugais qui longent les côtes africaines afin d’atteindre l’Inde en contournant le continent. Le cap de Bonne Espérance est doublé en 1487 et l’Inde est atteinte en 1497 par Vasco de Gama (page 100)

-La seconde est empruntée par Christophe Colomb pour le compte de la couronne espagnole, il file cap à l’ouest pensant découvrir Ceylan puis les Indes en 1492, ce n’est que quelques années plus tard que Amérigo Vespucci identifiera le continent américain.

L’espace géographique s’élargie et avec les richesses sont découverts d’autres hommes. Comment considérer ces êtres d’une autre culture ? Le père Las Casas prend la défense des indiens en 1542 dans ses lettres et condamne la sauvagerie des conquistadores.

  c) De fortes individualités

L’œuvre de Dieu peut se voir dans la beauté du monde mais aussi dans l’expression de la réussite personnelle. Toute grande destinée est témoignage de la volonté divine.

Dans le commerce particulièrement florissant à cette époque les Médicis en Italie, Jacques Cœur en France et les Fugger en Allemagne sont des personnalités marquantes. Les Médicis gouvernent Florence sur plusieurs générations, J. Cœur d’origine bourgeoise devient financier du roi de France tout comme les Fugger deviennent ceux de l’empereur Charles Quint à qui ils achètent l’élection à l’empire. C’est grâce à ce nouveau personnel dominant que les artistes trouvent un mécénat qui favorise leur créativité. La réussite de ces nouveaux hommes n’est pas liée à la noblesse et à la naissance mais à la volonté individuelle à l’effort et à l’esprit d’entreprise.

Certaines de ces réussites s’imposent par la ruse, le cynisme et le crime, c’est le cas de la famille Borgia que Machiavel prend comme exemple dans « le Prince » Mais ce n’est pas là la règle de l’époque, même si régner dans l’intérêt général et de son peuple peut tout justifier.

II° Une nouvelle façon de voir l’homme

Le quatorzième siècle italien prend ses distances avec le moyen age Pétrarque le qualifie de « gothique » (= barbare, c’est péjoratif) Les savants italiens puis européens reviennent vers les textes de l’antiquité (qu’ils soient grecs ou latins) on retraduit tous les anciens que l’on redécouvre et ce même soucis se retrouve dans l’art, ou ruines. Sculptures et architecture du passé antique sont remis au goût du jour. On favorise tout ce qui peut être enseigné dans le but de développer les capacités physiques, esthétiques ou intellectuelles de l’homme. Ces ambitieux sont dits les humanistes. Ils constituent à travers l’Europe ce que l’on appelle la « République des lettres » monde de savants, de nobles, d’ecclésiastiques, de marchands, de libraires, de magistrats, qui voyagent, échangent les idées, instruisent ou conseillent les grands de ce monde : les humanistes soignent particulièrement l’éducation des jeunes enfants, il faut instruire mais aussi éduquer, c’est ce que propose Rabelais puisque l’essentiel de son œuvre consiste à décrire la manière dont on éduque le jeune Pantagruel. (page 104), dans La tolérance, la réflexion critique et la libre discussion. Erasme, quant à lui, dénonce les superstitions populaires et le goût du luxe chez les hauts dignitaires religieux (éloge de la folie-1511).

III° Une nouvelle façon de voir Dieu

Les humanistes vont aussi bouleverser la religion en dénonçant la fausse dévotion, le formalisme étroit du cérémonial chrétien, en stimulant la relecture et la critique des saintes écritures et en demandant une réforme de l’église.

Luther Martin, moine Allemand condamne les indulgences vendues et préconise la lecture de la bible pour tous les fidèles. Excommunié en 1520, il est protégé par le prince de Saxe, ses idées diffusées par l’imprimerie se répandent et quand Charles Quint réunit sa noblesse pour extirper l’hérésie, 6 princes et 14 villes s’y opposent, protestent. L’Allemagne est coupée en deux.

Jean Calvin va plus loin en affirmant la thèse de la prédestination. Il fera de Genève son royaume.

Surprenant, en Angleterre, Henri VIII que le pape n’autorise pas à divorcer se fait nommer chef de l’église anglicane.

Les pasteurs ne sont que des délégués et peuvent se marier, le latin est banni, les sacrements simplifiés et la lecture de la bible conseillée. La religion est plus proche de l’homme.

L’église catholique riposte d’abord en 1534 par la création de la compagnie de Jésus (Ignace de Loyola) puis par le concile de Trente qui organise la contre réforme catholique ; clergé mieux formé, création d’un catéchisme, exaltation des sacrements, culte de la vierge et des saints.


IV° La renaissance artistique

     a) naît en Italie et plus particulièrement à Florence, Rome et Venise.

Dirigée par une aristocratie marchande, Florence doit sa réputation à la pertinence de sa politique ainsi qu’à son artisanat réputé. La famille Médicis, à la tête de la ville au cours du XV° siècle, consacre sa fortune, et celle de sa ville à enrichir, embellir sa cité à en faire un foyer culturel et artistique.

A la découverte de l’art antique, les artistes cherchent plus à émouvoir qu’à instruire. La perspective, phénomène géométrique, apparaît pour la première fois à Florence (fresque le tribut à César de 1425)

L’homme est représenté de façon nouvelle, il devient centre du monde, pour cela on reprend l’idéal antique de la beauté. La sculpture (bustes, statues équestres ou en pied) et la peinture (portraits, autoportraits …) montrent le désir qu’ont les artistes d’être reconnus comme des créateurs et les mécènes comme des gens soucieux de la gloire de leur famille ou d’eux mêmes.

Giotto XIV°, Léonard de Vinci, Le Titien, Raphaël, Botticelli, Michel Ange XV illustrent parfaitement la peinture de la renaissance.

          b) Et s’exporte

Cet art va se transporter hors de la péninsule grâce aux « guerres d’Italie ». Le contact entre les nobles français au style de vie rude et moyenâgeux et les courtisans italiens raffinés permet de voir à quel point ces derniers sont en avance. La monarchie française avec François I° recrute artistes et savants, créé le Collège de France, cœur de l’humanisme français. La vallée de et ses châteaux devient le centre de la renaissance française. En architecture, cette coloration nationale prend tout son sens avec Pierre Lescot, reconstructeur du Louvre qui inaugure un style original (façades plates avec fenêtres hautes, toits pentus avec lucarnes) Du Bellay fonde afin de « défendre et d’illustrer la langue française. », bref de donner une structure à la langue.

Les villes rhénanes et flamandes sont aussi touchées par , mais la peinture que développent ses artistes (Van Eyk, Holbein) est plus attirée par les dégradés de couleurs. Les symboles sont souvent utilisés pour traduire une foi intérieure et individuelle forte. Jérôme Bosch et Dürer gagnés au protestantisme dénoncent la vanité et l’hypocrisie.

La Renaissance entame la période des temps modernes

Posté par Histoire205 à 18:25 - - Commentaires [13] - Permalien [#]


Commentaires sur La Renaissance

    k

    Posté par juliette, 06 mars 2008 à 19:08 | | Répondre
  • très nul

    moi je trouve que vos informations sont très nul . vous ne donné pas des choses précises et néccéssaire a nos demandes donc revoyé vos capacité

    Posté par bebyshelsie, 11 avril 2008 à 19:17 | | Répondre
  • Merci.

    Certain sont mauvaises langues, pour moi je trouve que le sujet est assez précis a l'inverse de babyshelisie.

    Enfin bref bonne continuation. ++

    Posté par Vinc, 15 mai 2008 à 21:47 | | Répondre
  • Quelques informations manquent à votre raisonnement mais il est bien structuré et bien rédigé !

    Voila , je voulais le préciser !
    Bon courage pour la suite ...

    Posté par Léa, 02 novembre 2008 à 12:30 | | Répondre
  • KISS 2EMMAK YA 2A5OU 2EL CHARMOUTA! CHOU HAL DARESS 2EL MYAYAR! W EYRR!

    Posté par noura, 06 mars 2009 à 18:53 | | Répondre
  • kifa emak

    sed ni3ak ! man c tro cool se truc ! le resumer c iper geni( lek 2eh ya manyak sadi2!!! ) j tou compris - (mouuu m2ayar ! ABADAN !)- mainan je c tous comme deux goute d'eau c'est superbe - ps : yeleh 3am ye2ra wahahad louteh kiss emak 3am em yeleh ktara3o - haha SKOT YA KHANZIR !
    a+ les curieu

    Posté par the Hello man, 06 mars 2009 à 19:01 | | Répondre
  • KISS 2EMMAK YA 2A5OU 2EL CHARMOUTA! CHOU HAL DARESS 2EL MYAYAR! W EYRR!

    Posté par noura, 06 mars 2009 à 19:03 | | Répondre
  • W eyrr?? lebneneh 2enta? kiss 2e5tnah ! on est partout!! allah lebnen!! badde choufak ya 5ayeh! 3melleh add 3a facebooksh! okkay??

    Posté par noura, 06 mars 2009 à 20:44 | | Répondre
  • WLAKKK SHTA2TELKONEEE YA 3AKERIIIIITTTTTTT !!!!! BEDNA NIIIK RAB YALLI KHTARA3 HAL SITEE W ERRRRRRRRRR !!! YALLA TAKE CAREEEEEE BOUSSS LA KEL EL LOUBNANIYYYIIIIIIN

    Posté par the Hello man, 01 juin 2009 à 17:07 | | Répondre
  • college Thesis writing

    I would like to thank the author for this marvelous efforts .I appreciate your efforts in preparing this post. I really like your blog articles.
    college Thesis writing

    Posté par college Thesis, 02 mai 2011 à 09:04 | | Répondre
  • Merci

    C'est assez complet mais il manque des choses . Moi en cours on a bosser asssi sur l'astronomie ^^ bref avec ces information en plus du cour ça nous donne au moins les choses principal pour un controle merci.

    Posté par keira, 05 avril 2012 à 19:48 | | Répondre
  • la ranaissance

    j aime cette renaissance

    Posté par El hadji Niang, 01 novembre 2012 à 19:29 | | Répondre
  • résumé globalement correct mais il manque quelque precision assez importante sur les humanistes tels que leurs conaissance en matiere de science

    Posté par lea, 08 mars 2013 à 09:13 | | Répondre
Nouveau commentaire