13 février 2008

Démonstration de dissertation

Introduction, conclusion et transitions rédigées. Le développement est sous forme de plan commenté

Composition

L’homme de

la Renaissance

, un homme nouveau ?

 

 Introduction

Présentation  

La Renaissance

désigne cette période (aux dates extrêmes floues :1450-1550 ?) qui, dans le monde occidental, fait basculer la civilisation des formes traditionnelles du Moyen Age aux formes nouvelles, vivantes qui au delà des siècles modernes annonce notre époque contemporaine. Il s’agit d’une rupture progressive qu’aucune force, fut-elle puissante (l’église ?) n’a pu empêcher.

L’Italie encore une fois novatrice, crée ou recrée ce modèle qu’elle offre à l’Europe la plus avancée de cette époque  France, Pays Bas, Allemagne, Angleterre Espagne boiront à cette source magique qui telle les citrouilles en carrosses transforme les forteresses obscures en châteaux de

la Loire.

Enfin, précision non négligeable, ce mouvement n’intéresse que la partie aisée, éclairée de l’Europe.

Problématique  Est ce que l’homme de cette époque est vraiment transformé par cette période qu’on appelle

la Renaissance

?

Plan  Pour tenter de satisfaire à cette problématique, la première partie se penchera sur les grandes découvertes propres à bouleverser les connaissances, la seconde analysera l’homme qui se repositionne dans le monde, qui abandonne les valeurs traditionnelles et sacralisées du Moyen Age. Enfin, la dernière partie traitera du domaine le plus symbolique, le plus porteur de bouleversement : le domaine artistique.

 

 Développement

1°Partie 2 grandes découvertes importantes : le nouveau monde, l’imprimerie.

 A Le nouveau monde : a) Explications.

 Les raisons de sa recherche.

 Les conditions de sa réussite.

 Qui s’en charge ?

 Où va-t-on ?

 b) Conséquences pour l’homme de

la R.

 Enrichissement des connaissances.

 Atlantique/Méditerranée.

  Enrichissement des états, des individus (mécénat)

 Economie stimulée.

 B L’imprimerie a) Explications.

 C’est quoi ?

 Comment faisait on avant ?

 Où ? Par qui ?

 b) Conséquences pour l’homme de

la R.

 Favorise l’individualisme.

 Livres moins chers, + abondants.

 Les informations, les idées se répandent

 Idées établies remises en cause, esprit critique.

Transition Petite conclusion, + phrase de transition.

Incontestablement, les grandes découvertes ébranlent les certitudes de l’époque, provoquent un enrichissement général et défient l’ordre établi en favorisant la diffusion et le brassage des idées. Aiguillonné par ces connaissances nouvelles, l’homme de

la Renaissance

remet en cause et sa place dans le monde et sa vision de Dieu.

 

2° Partie  L’homme se remet en cause dans ses connaissances et dans sa foi.

 A Recherche et approfondissement des connaissances

a) Les domaines.

Remise en cause de l’immobilisme du moyen âge.

Astronomie : Copernic

Anatomie : Vesale

Chimie, pharmacie : Paracelse

Philo, Maths, retour aux textes anciens

 b) Ce que cela apporte à l’homme de

la R.

 Emulation entre chercheurs.

 Meilleures connaissances parfois pratiques)

 Une élite se dégage ‘’République des lettres’’

  Combattre la superstition.

 Prise en compte de l’instruction et de l’éducation.

 Naissance d’un esprit nouveau : l’humanisme.

Petite transition

 B Remise en cause de sa foi et de l’église.

a) De sa foi

Importance de la bible. de sa traduction.

Qu’attendent les hommes dorénavant ? Moins de parades et plus d’intériorité.

b) De l’église

Vie dissolue du clergé et du haut clergé.

Pratique des indulgences vendues.

Nombreuses taxes et impôts.

Qu’est ce que les hommes attendent d’elle ?

c) Conséquences

Nouvelle importance de la bible.

 Fracture de la chrétienté.

 Naissance des protestantismes, Luther Allemagne

  Calvin en France d’abord en Suisse enfin.

 Guerres entre nations mais aussi guerres civiles.

Transition Petite conclusion + phrase de transition.

 L’humanisme et

la Réforme

montrent à quel point les hommes du XVI° siècle ont changé, mais s’il est un domaine ou cette mutation est perçue dans toute son évidence, c’est bien le domaine artistique.

 

3° Partie En quoi le domaine artistique aide t’il à faire un homme nouveau ?

 A Plus que partout ailleurs c’est dans ce domaine qu’il y a Re – naissance.

 Attrait de l’antique en art comme dans les sciences humaines.

 Nombreuses fouilles autour de Rome.

 Retour vers des formes simples, dépouillées.

 3 domaines concernés : Architecture et sculpture et peinture.

 B Mais c’est aussi un domaine ou l’on innove :

 Recherches sur l’espace, on s’appuie sur les maths.

 Découverte de la perspective

 Enrichissement de la palette (couleurs)

 Découverte de la peinture à l’huile.

 C Léonard de Vinci, tout un symbole.

 Peintre, sculpteur, savant, touche à tout de génie.

 Rapport entre le corps et la géométrie, accord parfait comme Dieu.

 Nudité, coupure totale avec le moyen âge, temps barbare (les Goths)

 et retour sur le nu : idée de beauté, + mythe de l’hommeheureux.

 D Que recherche l’art de

la Renaissance

et en quoi change t’il l’homme ?

 Recherche de l’authenticité à tous les niveaux (sentiments, attitudes)

  Echapper aux règles et aux conventions stéréotypées du Moyen âge.

 Répondre aux commandes de généreux donateurs sans lesquels il n’y

 aurait pas eu d’art (du moins à ce niveau de qualité)

 

 

  Conclusion

Bilan  Partie de l’Italie, en un peu plus d’un siècle,

La Renaissance

a intéressé la quasi totalité de l’Europe occidentale. Elle modifie la vision que les gens ont d’eux mêmes et de leur environnement. En quelques années l’espace connu s’accroît dans des proportions considérables, prenant confiance en eux les hommes osent défier l’inconnu et se lancer sur des pistes jamais exploitées. La découverte de l’imprimerie semble être capitale, elle précipite le mouvement des idées et remet en cause des certitudes qui à terme vont modifier le monde religieux et les connaissances intellectuelles. Dans le domaine artistique, la richesse et l’originalité de

la Renaissance

sont manifestes, elles montrent à quel point l’homme a su se remettre en cause.

Réponse à

la  C

’est à travers ce constat que l’on comprend pourquoi l’on peut dire que l’homme de la problématique Renaissance est un homme nouveau, il n’est plus l’individu peu cultivé et passif que la féodalité

 Moyenâgeuse a taillé, il s’est ouvert à la dignité, à la curiosité et à l’espoir.

Elargissement  On peut regretter que ce mouvement n’ait concerné qu’un nombre restreint de personnes, qu’une élite en quelque sorte, mais n’est ce pas un phénomène universel de voir que dans le domaine des idées, de l’art et de la créativité en général, le nombre suive le particulier ?



Posté par Histoire205 à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Démonstration de dissertation

Nouveau commentaire