29 mai 2008

Aide histoire Révolution

Pour avoir les idées claires :

Le roi gouverne jusqu'à l'été 1792 (depuis la fuite à Varennes en juin jusqu'à la déclaration de la République le 21 Septembre son autorité se dégrade jusqu'à son arrestation). Emprisonné, il est jugé et exécuté en janvier 1793. La reine suivra le même destin quelques mois plus tard. On ne sait pas avec certitude ce qu'il advient des enfants. Les frères du roi ont émigré trés tôt et deviendront rois plus tard sous le nom de Louis XVIII (1814-1824, sans enfant) et de Charles X (1824-1830, chassé par une nouvelle révolution)

Officiellement, la 1° République commence en Septembre 1792 et se termine le 18 mai 1804, moment ou Napoléon Bonaparte se transforme en Napoléon I° et en Empereur. Elle dure donc un peu moins de 12 ans. Mais en novembre 1799, un coup d'état consacre Bonaparte 1° consul. Dés ce moment nous ne parlons plus de

Révolution.

La Révolution est donc la période qui court de mai 1789 à novembre 1799.

Elle comprend une 1° partie Monarchie constitutionnelle (1789-1792) et 2° une grande partie République 1792-1799) D'un point de vue institutionnel cette dernière peut être divisée en 2 parties: de 09-1792 à 10-1795, la Convention, du nom de la nouvelle assemblée élue en septembre 1792 puis de 10-1795 à 11-1799, le Directoire, système politique confiant les rênes du pouvoir à 5 puis à 3 consuls.

Mais I°) revenons sur la monarchie constitutionnelle.

Tout commence en mai 1789, les représentants de la nation élus aux Etats Généraux se considèrent et s'organisent en Assemblée Nationale, appelée Assemblée Constituante (1789-1791). Elle abolit les privilèges et les droits seigneuriaux, puis confisque les biens du clergé qui sont vendus au profit de l'état, elle établit la constitution civile du clergé qui fonctionnarise les prêtres, elle crée les départements, supprime les titres de noblesse, rend la justice gratuite. Le roi se voit imposé tout ceci contre son gré et il s'y oppose quand il le peut de son droit de véto (on l'appelle Monsieur Veto) Cette assemblée est d'inspiration bourgeoise, elle se méfie du peuple et ne reconnaît pas la grêve.

En octobre 1791, une nouvelle assemblée est élue, l'Assemblée Législative (1791-1792), formée d'hommes nouveaux (on ne pouvait être réélu) Cette assemblée et le roi sont souvent en conflit d'autant plus que ce dernier est poussé par la reine aux positions les plus extrêmes. Cette assemblée est formée de 3 groupes- Les feuillants (La Fayette, Barnave, ...) monarchistes constitutionnels, c'est la droite de cette assemblée. Le Marais (le centre) et les Jacobins, la gauche de l'assemblée constituée des montagnards et des girondins. Feuillant et Jacobin sont des noms d'établissements religieux ou ces personnes se retrouvaient pour discuter. C'est  l'A L qui pousse le roi à déclarer la guerre à l'Autriche. La fuite du roi puis la journée des tuileries coupent définitivement le roi de la nation.

2°) La République

        a) La nouvelle assemblée élue en septembre 1792 s'appelle la Convention. Son 1° acte est d'abolir la royauté et d'établir la République. Elle est composée de Montagnards, députés tout en haut de l'hémicycle 'la montagne" sont pour un pouvoir centralisé et parisien, ils s'appuient sur la "commune" de Paris qui joue un rôle trés actif dans le processus révolutionnaire et le renversement de la royauté. Il y a aussi le Marais, le centre qui navigue au gré des opinions et soutient tantôt les montagnards, tantôt les Girondins. Ces derniers sont le 3° pôle de cette assemblée, ils tirent leur nom du département de Bordeaux d'ou viennent les meneurs. Ils défendent l'idée d'une France  fédérale ou le poids de Paris est limité. la Convention crée les tribunaux révolutionnaires (qui vont tous les manger) Dés juin 1793, les Girondins sont arrêtés et exécutés (septembre), ainsi que la reine et bien d'autres inaugurant uns période appelée la Terreur, à Paris comme en province ou des soulèvements girondins et monarchistes (les chouans) ont lieu. Le pays se sauve des attaques étrangères grâce à la levée en masse de jeunes conscrits. Cette terreur manipulée par Robespierre fait disparaitre Danton et ses amis (les indulgents) mais aussi les révolutionnaires les plus durs (Hebert) en mars et avril 1794. Enfin en juillet 94 (thermidor) Robespierre et ses amis sont eux mêmes conduits à l'échafaud par les thermidoriens (anciens montagnards qui ont coupé avec Robespierre comme Fouché et Tallien). Ces thermidoriens doivent s'opposer aux extrémistes de gauche (la commune de Paris) et aux extrémistes de droite, les monarchistes. Ces thermidoriens votent une nouvelle constitution qui donne le pouvoir à un directoire de 5 membres, les consuls

        b) Le Directoire, c'est le régime des arrivistes, des révolutionnaires qui se sont enrichis. Il doit louvoyer entre les jacobins, trés ancrés à gauche et dans le social et les royalistes qu'ils craignent car ils sont régicides. c'est un régime corrompu, incapable de faire face à tous les défis qui se dressent contre lui (guerres continuelles, cherté des vivres, inflation galopante, mécontentement général, désintéressement de la vie politique ...) C'est Bonaparte qui met fin à ce régime en confisquant le pouvoir à la suite d'un coup d'état (novembre 1799)

Posté par Histoire205 à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Aide histoire Révolution

Nouveau commentaire